L’équipe et le collectif 

La Voisinerie, ce sont des résidents, des associations fondatrices, 2 salariés engagés(Maïté et Julien), des entreprises partenaires et une collectivité en soutien qui au quotidien font vivre un “tiers-lieu” au service de la résidence HLM et du quartier.

Notre bailleur social SIA Habitat est bien plus que notre propriétaire et participe à la co-contruction et la co-animation de l’espace grâce à l’aide de Valérie, l’animatrice de la résidence.

Plus qu’un commerce de proximité, la Voisinerie est un espace de rencontres et de possibles. Tout un chacun-e peut proposer des animations, utiliser le lieu et participer à sa gouvernance !

 

Les initiateurs : Maïté MALET, Julien DEBUISSY, Laurent COUROUBLE/Co-Porteurs, Capucine DEWEER/Kartier Libre, L’Association des Paralysés de France-France Handicap, l’ASRL, Nathan BOUNIE/Socks en Stock, Jacques PIEDOUX, Thierry MONTAIGNE/CEB, CCAS/Ville de LILLE, APES, Le Moulin de Wazemmes, l’URSCOP Hauts de France, Eric BEDU/ABC du Bon Pain, Jérémy DEBRUYNE, Marie Dominique LACOSTE…

Les soutiens indéfectibles : 

L’historique

Le projet de la Voisinerie s’ancre dans le projet plus large de RIVES pour Résidence Intergénérationnelle de Vie et d’Eco-citoyenneté Solidaire.

RIVES a été conçu au début des années 2010, par la rencontre du CCAS de la Ville de Lille avec les associations d’accompagnement des personnes en situation de handicap APF et ASRL, et de l’association intergénérationnelle Générations et Culture.

Sur la base pré-existante d’un ancienne résidence pour personnes en situation de handicap, Ces structures ont élaboré l’idée d’une résidence HLM ouverte à tous et inclusive pour les personnes en situation de handicap moteur et psychique et personnes âgées isolées.

 

Aujourd’hui 20 logements sur 74 sont dédiés à ces publics avec une logement évolutif tout au long de la vie.

Pour que cette résidence soit réellement inclusive, ces initiateurs ont conçu, avec l’aide active du bailleur social SIA Habitat, une résidence en “îlot nordique”. Aujourd’hui, plusieurs bâtiments se centrent autour d’un jardin et d’une salle polyvalente accessible à tous les résidents. Dans cette salle et avec l’appui de l’animatrice, les résidents sont autonomes pour proposer des activités collectives autour du jardinage, de la cuisine, de la convivialité.

Dans ce projet global, manquait un “sas” d’ouverture vers le quartier. Cet espace commercial devait permettre aux résidents de se rencontrer avec les autres forces vives du quartier populaire de Wazemmes : la résidence senior en face, la crèche avoisinante, les nombreuses associations du quartier, les entreprises limitrophes… l’APES (Acteurs Pour une Economie Solidaire), un réseau de près de 200 entreprises de l’ESS, s’est impliqué à ce moment dans le projet pour aider à concevoir les espaces avec SIA Habitat et à rechercher des porteurs de projets.

En 2016, un AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) a été lancé par le Comité de Pilotage du projet. 12 porteurs de projets ont répondu et un processus d’auto-sélection a commencé. A l’issue de ce processus qui visait à nourrir les porteurs de projets dans leur intention (session d’information, session de formation aux différents aspects : qu’est-ce qu’un commerce de proximité et ce que ça sous-entend, l’ESS, l’intergénérationnel…), c’est le projet porté par Maïté MALET et  Bekhta BACHA qui a été retenu.

 

Dès la fin 2017, Maïté a pu bénéficier d’un FIDESS (dispositif permettant de financer les porteurs de projet) et du Moulins de Wazemmes tout proche, pour tester son projet, avec l’appui méthodologique de l’APES.

Parallèlement l’APES et SIA Habitat menaient le chantier de la création d’un Bail d’Utilité Sociétale afin de permettre de donner un cadre juridique et d’évaluer les apports sociétaux de l’activité marchande. Unique en France, cet outil novateur est aujourd’hui à disposition des porteurs de projets et des bailleurs sociaux qui souhaiteraient re-développer des commerces en pied d’immeuble avec une logique sociétale.

En 2018, la résidence était terminée. Dès 2019, les travaux d’aménagement de la cellule ont commencés portés par SIA Habitat. Les travaux d’agencement portés par la Voisinerie ont été réalisés eux dès l’été 2019 pour se terminer fin 2019.